STAGES AIR LIBRE

En dehors des périodes de formation, l’Atelier reste un lieu d’accueil prêt à recevoir des stagiaires de façon isolée, déjà passés par L’Atelier d’Arketal, soit pour poursuivre leur apprentissage, soit pour mener à bien un projet personnel.
Ces stages, résidences, permettent une formation individuelle et personnalisée. Ils offrent une aide ou un regard sur la conception et la fabrication des marionnettes de leurs créations.
Candidatures sur projet et selon les disponibilités de la compagnie Arketal.

ILS SONT PASSES PAR LA…

Kirsikka

“Iissa Tähtinen étudie le théâtre de marionnettes à l’Institut universitaire professionnalisé de Turku en Finlande. Elle est arrivée dans notre atelier début juillet. En découvrant son visage, j’ai pensé à un petit oiseau. Elle, nous parlait souvent des héroïnes de la mythologie finlandaise, « des femmes très fortes […] En partant, fin juillet, elle nous a laissé un petit bout de Finlande, une figure très bien construite, inspirée d’un dessin de Marius Rech, bien campée sur ses deux jambes, une drôle d’acrobate, une femme très forte.” (Sylvie Osman)

Erika Faria De Oliveira

Erika, qui avait déjà suivi un stage Arketal souhaitait revenir à l’Atelier pour fabriquer une marionnette, tout en s’immergeant dans le travail de la compagnie. Étudiante en techniques du spectacle au Portugal (Escola Profissional de Artes e Oficios de Espectaculo – Lisbonne), elle préparait en effet sa candidature à l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières, et une formation dans un tel cadre était alors pour elle idéale. Erika a fabriqué une marionnette en fil de fer, qu’elle a mise en scène dans une petite forme, et a appris avec bonheur, à la fin du stage, que sa candidature était retenue : elle a intégré l’ENSAM quelques mois plus tard.
“Les marionnettes, formes, figures, objets me font rêver. Elles me font croire en quelque chose qui se situe au-delà du logique, parfois même au-delà de l’imagination. Pour moi, le théâtre de marionnette et de figure, c’est l’imaginaire réalisé.”

Nosabe

La compagnie Arketal a parrainé le spectacle « Nosabe », de la compagnie Aléthéia de Nouméa (Nouvelle Calédonie), sous la forme d’une résidence-formation d’une durée de deux mois. Catherine Dinevan, auteur-comédienne, qui avait déjà suivi un stage à l’Atelier d’Arketal, a travaillé à la conception et à la réalisation des personnages du spectacle, qui parle du métissage culturel.

Clémentine Maury

Élève au lycée professionnel des Coteaux (Cannes), Clémentine Maury a séjourné à l’Atelier pour construire une figure-marionnette dans le cadre d’un projet d’étude. Personnage du spectacle « Salsifis au pays des Crasses-Tignasses » (créé par l’association Les Arts Verts – Vercors), cette figure devait représenter l’estomac de Torchepot – clown peu respectueux de l’environnement et de la qualité des aliments –, et être donc capable de rentrer et sortir facilement du costume du clown. Les sources d’inspiration de Clémentine ont été des tableaux d’Arcimboldo, ainsi que des photos de déchets et d’emballa

Menu